Cartes de coordination

​COMMUNIQUÉ DE PRESSE le 17 novembre 2017,

Cartes de coordination

​COMMUNIQUÉ DE PRESSE le 17novembre 2017,

« Ensemble, engageons-nous pour des soins continus entre la ville et l’hôpital »

“Les pharmaciens de Bretagne et la FVHPB** distribuent les cartes de coordination pendant la semaine sécurité des patients* qui se déroulera du 20 au 24 novembre 2017.

 

Les patients pourront poser des questions à leur pharmacien : le document "parler avec son pharmacien" de l'HAS, un outil qui permet de comprendre le rôle du pharmacien et les services utiles au patient, sera disponible sur le site de la FVHPB** http://www.fvhpb.fr/

 

Les évaluations de l’action cartes de coordination ont montré l’intérêt de cette carte pour les professionnels de santé. Cela permet en effet qu’ils informent sur l’importance de la coordination des professionnels libéraux et de l’implication du patient dans son parcours de soin

Tableau des réponses au formulaire Forms. Titre de la question : Avez-vous prévenu votre équipe ? . Nombre de réponses : 26 réponses.

En ce qui concerne les pharmaciens de ville et d’hôpital ils montrent les différents services qu’ils proposent dans l’accompagnement des patients :

  • entretiens pharmaceutiques,
  • suivi de l’observance, adhésion au traitement des produits de santé (médicament et matériel médical)
  • analyse de l’ordonnance,
  • Bilan de médication très prochainement,
  • participation à la conciliation médicamenteuse dans certaines villes,
  • livraison à domicile du matériel médical,
  • matériovigilance, pharmacovigilance...
  • réponses aux questions médico-sociales et autres
  • les médicaments délivrés en rétrocession à l’hôpital
  • les dispositifs médicaux gérés par les pharmaciens hospitaliers

A une problématique communication, une réponse simple :

La FVHPB a souhaité répondre au besoin de lien ville hôpital en permettant à toutes les pharmacies de ville et d’hôpital de distribuer les cartes de coordination : petites cartes format portefeuille données aux patients ciblés pour leurs risques de fragilité.

En effet, lors d’une hospitalisation, il est parfois délicat pour les professionnels de santé d’identifier l’ensemble des traitements médicamenteux prescrits par les professionnels libéraux de santé. En miroir, les professionnels de santé libéraux sont souvent informés tardivement des modifications de thérapeutiques réalisées au cours de l’hospitalisation et des raisons de ces changements. C’est un risque de rupture du traitement médicamenteux et une perte d’information pour une bonne analyse de la prescription médicamenteuse.

Cette année 2017 a été marquée par la participation de la FVHPB au déploiement de la conciliation des  traitements médicamenteux qui est une démarche de prévention et d’interception des erreurs médicamenteuses visant à garantir la continuité de la prise en charge médicamenteuse du patient dans son parcours de soins. Elle repose sur la transmission et le partage des informations complètes et exactes des traitements du patient entre les professionnels de santé et  le patient.

Les pharmaciens hospitaliers appellent les pharmaciens d'officine avec l'accord du patient  afin de connaître la liste exhaustive de leur traitement. En sortie d'hôpital les pharmaciens d'officine reçoivent la liste des médicaments qui sont continués, modifiés, arrêtés ou instaurés : voir la présentation de Benoît Hue et de Pascale Mahe dans l'onglet Réunions. La messagerie sécurisée est mise en place dans les officines avec l'aide de l'URPS pharmaciens de Bretagne. Grâce à la carte de coordination, les patients sont sensibilisés à l'importance de la connaissance des coordonnées de leurs professionnels de santé.

Qu’il s’agisse de soins reçus à domicile ou lors d’une hospitalisation, chaque professionnel sera connu !

Toutes les URPS bretonnes, ont souhaité être intégrées à ce projet : les logos sont sur la carte, les usagers ont une place privilégiée grâce au CISS. Le médecin traitant, le pharmacien, le chirurgien-dentiste, l’infirmier, l’orthophoniste, le masseur-kinésithérapeute ou le podologue, à la demande des patients, pourront apposer leur tampon professionnel sur une carte de coordination des soins.

Les usagers eux-mêmes faciliteront l’identification de leurs soignants tant hospitaliers que libéraux  en leur proposant de compléter la carte de coordination des soins.

 

8 000 professionnels de la pharmacie d’officine et d’hôpital exerçent en Bretagne. Chaque année, plus de 800 000 séjours hospitaliers sont organisés dans notre région. Certains patients sont plus fragiles ou plus exposés aux risques de rupture de la continuité des soins comme les personnes âgées, les patients souffrant d’une pathologie mentale, souffrant de pathologies chroniques, les patients qui prennent beaucoup de médicaments ou qui reçoivent des soins spécifiques à domicile.

 

Cette dynamique est destinée à s’inscrire dans nos habitudes en matière de santé.

 

Nous comptons sur votre collaboration pour la diffusion de cette carte de coordination.

Pour toute information, vous pouvez contacter l’URPS (contacts ci-dessous) ou le site http://www.fvhpb.fr/ dans la rubrique contact

 

Catherine Leyrissoux, présidente de la FVHPB et vice-présidente de l'URPB

Axel Carde, vice présidente de la FVHPB,

Joëlle Deguillaume, présidente de l'URPB

Président de la Conférence régionale des pharmaciens des établissements de santé de Bretagne 

 

Maison des URPS - 13E boulevard Solferino – 35000 Rennes

☎ 02 99 84 15 15 - Fax: 02 99 05 20 93 –bretagne@urpspharmacien.fr

 

*La sixième édition de la Semaine de la sécurité des patients (SSP) a pour objectif de promouvoir le dialogue entre les professionnels de santé et les patients sur des thématiques liées à la sécurité des soins.

**La FVHPB a été créée sous l'égide de la Conférence des Pharmaciens des Établissements de Santé de Bretagne et de l'Union Régionale des Pharmaciens de Bretagne. Son objectif est de développer la relation et la coopération des structures hospitalières avec les pharmaciens de ville au profit d'une meilleure prise en charge médicamenteuse du patient. Elle a commencé son premier mandat par un questionnaire qui a permis de définir ses prochaines actions.

PresentoirPhoto 13Carte coordinationLogosHas

Article du Quotidien du pharmacien

Région Bretagne Une carte pour sécuriser le parcours de soins du patient

Anne-Sophie Pichard

| 21.11.2016

Améliorer la cohésion du réseau de soins autour du patient et assurer la continuité des traitements grâce à une meilleure communication entre professionnels de santé, telle est la mission attribuée à la carte de coordination des soins qui sera disponible dans les officines bretonnes à partir du 21 novembre.

 

Cette année, la semaine de la sécurité du patient se déroule du 21 au 25 novembre. À cette occasion, la Fédération ville hôpital des pharmaciens de Bretagne (FVHPB) réitère son opération de sensibilisation à la sécurisation du parcours de soins.

Dans ce cadre, chaque officine de Bretagne peut, sur simple demande à la FVHPB, recevoir des cartes de coordination des soins rangées dans un présentoir cartonné. Cette carte a pour objectif de maintenir la continuité des soins des patients entre la ville et l'hôpital tout en identifiant les professionnels de santé qui assurent leurs suivis. Sur le document doivent figurer les coordonnées de la personne, ainsi que celles de tous ses soignants - médecin traitant, pharmacien d'officine, infirmier, éventuellement médecin hospitalier - ainsi que les informations utiles à sa prise en charge (allergies, maladies, traitements, prothèses…).

Coordination

 

Destinée à tous les patients, la carte pourra être distribuée en priorité aux personnes les plus fragiles, atteintes de maladie chronique, personnes âgées, souffrant d'une pathologie mentale, aux sujets polymédiqués ou qui reçoivent des soins spécifiques à domicile. Elle doit assurer plus de sécurité aux traitements en limitant la perte d'informations liées aux thérapeutiques médicamenteuses lors des entrées et des sorties d'hôpital, mais aussi dans les parcours de santé en ville. Le document a notamment été conçu afin d'éviter l'interruption des traitements, les surdosages et les interactions entre les médicaments.

Lors d'une hospitalisation, il contribuera à l'information des équipes de soignants en leur permettant de contacter le pharmacien, le médecin généraliste ou l'infirmier afin d'avoir accès à l'historique des traitements en cours. De retour au domicile, le réseau de soins sera informé des nouvelles prescriptions s'il y a lieu et pourra rester en liaison.

Plus qu'un outil d'information, la carte de coordination permet d'instaurer un dialogue entre l'officine et le patient et d'interpeller celui-ci sur l'importance que revêt une bonne coordination entre professionnels libéraux et le rôle qu'elle peut jouer dans sa santé. Cette opération n'est qu'une des actions très concrètes mises en œuvre par la Fédération ville hôpital des pharmaciens de Bretagne, dont l'objectif est de développer la relation et la coopération des structures hospitalières avec la ville au profit d'une meilleure prise en charge médicamenteuse des patients.

La carte de coordination peut être commandée gratuitement sur le site de la FVHPB (www.fvhpb.fr). On pourra également y télécharger l'affiche « Parler avec mon pharmacien » éditée par la Haute Autorité de santé dans le cadre de la semaine de la sécurité du patient ainsi qu'une brochure destinée à promouvoir l'opération auprès de l'équipe officinale et du public.

Source : Le Quotidien du Pharmacien n°3305

Article du moniteur des pharmaciens

En Bretagne, une carte de communication entre l’hôpital et la ville

Vous avez la parole

 MATTHIEU VANDENDRIESSCHE 


Renforcer le lien entre la ville et l’hôpital, c’est l’objectif de la carte de coordination mise à disposition par les pharmaciens de Bretagne et la FVHPB*. Cette carte, déjà distribuée aux patients des officines, l’est aussi au cours de la semaine de la sécurité des patients qui se tient jusqu’au 25 novembre. L’idée est toute simple : cette carte au format portefeuille permet au patient de renseigner les coordonnées des professionnels de santé libéraux qui le suivent. Elle contient également des informations particulières, comme par exemple, un traitement anticoagulant. Les hospitaliers savent alors immédiatement qui contacter en cas de questionnement. Il suffira au patient de présenter cette carte lors de sa sortie d’hôpital afin que le médecin traitant, le pharmacien de ville, l’infirmier en soient avertis… Matériel ...

D’autres actions sont prévues pour les hospitaliers : les pharmaciens libéraux seront connus des système d’information des hôpitaux afin d’être contactés rapidement.

Cette carte est disponible auprès de vos professionnels de santé, dans vos pharmacies d’officine, d’hôpital ou sur internet à l’adresse suivante : http://www.fvhpb.fr/ ou en utilisant le QR code adjacent avec votre smartphone.Qr code

Une campagne d’information est lancée au cours de la semaine de la sécurité des patients qui se tiendra du 23 au 27 novembre 2014 et dont la thématique principale est « Ensemble, engageons-nous pour des soins continus entre la ville et l’hôpital ».

Cette dynamique est destinée à s’inscrire dans nos habitudes en matière de santé.

 

Nous comptons sur votre collaboration pour la diffusion de cette carte de coordination.

Pour toute information, vous pouvez contacter l’URPS (contacts ci-dessous) ou le site http://www.fvhpb.fr/ dans la rubrique contact

François Xavier Rose, président de la FVHPB

Catherine Leyrissoux, vice présidente de la FVHPB, et de l'URPB

Joëlle Deguillaume, présidente de l'URPB

Maison des URPS - 13E boulevard Solferino – 35000 Rennes

☎ 02 99 84 15 15 - Fax: 02 99 05 20 93 –bretagne@urpspharmacien.fr

 

semaine de la sécurité des patients 2015 - Le quotidien des pharmaciens

Sécurité des patientsLe message fédérateur des pharmaciens bretons

26.11.2015

« Fédérez les professionnels autour de votre santé », c’est le message principal de l’opération vouée à renforcer la coordination des soins autour du patient que mène actuellement l’ensemble des pharmacies de Bretagne.

 

  • 200 000 cartes de coordination des soins vont être distribuées cette semaine

200 000 cartes de coordination des soins vont être distribuées cette semaine drZoom

 

À l’occasion de la semaine consacrée à la sécurité des patients, qui se déroule de 23 au 27 novembre à l’initiative du ministère de la Santé, la Fédération ville hôpital des pharmaciens de Bretagne (FVHPB) lance une action de sensibilisation à la continuité des soins entre la ville et l’hôpital. Ainsi, 200 000 cartes de coordination des soins vont être distribuées par les officines des quatre départements bretons pendant les cinq jours que dure l’opération, et par la suite de façon permanente. Le petit document est proposé en priorité aux patients présentant un risque de fragilité. Présenté sous un format portefeuille, il permet de réunir les coordonnées de la personne et celles de tous les professionnels de santé (médecin hospitalier, médecin traitant, pharmacien d’officine, kinésithérapeute, infirmier libéral…) qui interviennent dans son réseau de soin.

 

 

 

Risque de rupture

Chaque année, 800 000 séjours à l’hôpital sont organisés dans la région et il est parfois délicat, pour les hospitaliers, d’identifier l’ensemble des traitements médicamenteux prescrits par les professionnels de santé en ville. Parallèlement, les soignants libéraux peuvent être informés tardivement des modifications dans les thérapeutiques qui résultent de l’hospitalisation. « Dans ce contexte, il y a un risque de rupture du traitement médicamenteux, mais aussi une perte de l’information qui peut être dommageable à une bonne analyse de la prescription », déclare Catherine Leyrissoux, vice-présidente de la FVHPB. Un risque auquel certains patients - personnes âgées, personnes souffrant de pathologies mentales ou chroniques, patients polymédiqués ou soignés à domicile - sont plus exposés. « Identifier les professionnels de santé impliqués dans la prise en charge des patients est loin d’être facile et c’est une démarche chronophage, alors même que le temps nous est de plus en plus compté. » Outil d’information générateur de lien, la carte de coordination des soins peut accueillir tous les tampons des professionnels de santé que le patient souhaite solliciter (chirurgien-dentiste, orthophoniste, podologue…).

Outre la continuité des soins ville-hôpital qu’elle a favorisée, l’opération, déjà menée l’an dernier en Bretagne, a révélé l’importance de la coordination des professionnels de santé, celle de l’implication du patient pour sa santé et a mis en lumière l’éventail des services que propose le pharmacien de ville et d’hôpital pour l’accompagnement du patient : suivi de l’observance, analyse de l’ordonnance, livraison à domicile du matériel médical, matériovigilance, pharmacovigilance, réponse aux questions médico-sociales, médicaments délivrés en rétrocession à l’hôpital, dispositifs médicaux gérés par les pharmaciens hospitaliers, entretiens pharmaceutiques…

Des compétences que le document de la Haute Autorité de santé (HAS), « Parler avec son pharmacien »*, qui vient seconder l’initiative bretonne, permettra d’expliciter aux yeux du patient.

* Disponible sur le site de la FVHPB www.fvhpb.fr.

ANNE-SOPHIE PICHARD

Source : Le Quotidien du Pharmacien n°3220

- See more at: http://www.lequotidiendupharmacien.fr/actualite/article/2015/11/26/le-message-federateur-des-pharmaciens-bretons_225896#sthash.KNMyt7F9.dpuf

Semaine de la sécurité 2014

Le moniteur 2014 11 22Identifier d’un coup d’oeil les professionnels de santé référents d’une personne,
c’est ce que va permettre la carte de coordination des soins* conçue par la Fédération ville-hôpital des pharmaciens de Bretagne et l’URPS-pharmaciens. « Nous avons mené en 2012 une enquête auprès des officinaux et des hospitaliers
de la région et organisé des rencontres qui ont réuni près de 500 pharmaciens. Les ruptures potentielles dans le parcours de soins au moment des entrées et sorties de l’hôpital sont apparues comme une préoccupation partagée par tous », raconte
Catherine Leyrissoux, viceprésidente de la Fédération.
Pour éviter ces lacunes dans la transmission d’informations en ville et à l’hôpital,
les patients bretons pourront désormais faire tamponner cette carte, au format permis de conduire, par leurs médecins (traitant et spécialistes), pharmacien d’officine, infirmier libéral, kiné et tout autre professionnel de santé acteur
de leur suivi. Allergies, diabète ou traitement par AVK pourront y figurer aussi.
Fluidifier le parcours du patient Grâce au soutien financier de l’Observatoire du médicament, des dispositifs médicaux et de l’innovation thérapeutique (OMEDIT), 160 000 cartes seront distribuées à partir du 24 novembre à l’occasion de la semaine de la sécurité des patients. Outil développé par les professionnels
pour les professionnels, à l’instar de la carte créée en 2013 par l’URPS d’Ile-de-
France, cette carte de coordination est pour le moment bien accueillie par les pharmaciens.
Du côté de l’ARS, on salue « une initiative qui contribue à une meilleure coordination
entre les acteurs, accentue le décloisonnement entre la ville et l'hôpital et fluidifie le parcours du patient ».
Reste à savoir si les patients eux-mêmes vont s’approprier ce « passeport santé ». Les demandes de carte suscitées par la récente parution d’un article dans la presse locale laissent penser que les Bretons en mesurent bien l’intérêt.
| Afsané Sabouhi
* Carte téléchargeable sur la fvhpb

 

Bretagne. La carte de coordination des soins qui peut sauver une vie

160 000 cartes seront distribuées gratuitement et disponibles dès le 24 novembre. Elles serviront à mieux identifier les professionnels de santé « référents » des patients.

 

C'est une première en Bretagne. Jamais l'idée de proposer une carte de coordination des soins n'avait été imaginée et proposée gratuitement.

Dès le 24 novembre prochain, à l'occasion de la semaine de la sécurité des patients, la fédération ville hôpital des pharmaciens de Bretagne, lance en partenariat avec d'autres instances médicales, une carte qui a pour objectif de faciliter l'identification des professionnels de santé traitants, référents ou ressources d'un patient pour améliorer la coordination des soins.

Le tampon du professionnel de santé

Cette carte se présente sous la forme d'un permis de conduire. Le détenteur de cette carte fait tamponner les coordonnées de son médecin, pharmacien, dentiste ou infirmier et inscrit les informations utiles à sa prise en charge (allergie, diabète, prothèses, etc..)

Victime d'un malaise, d'un accident de la route ou d'un AVC, avec cette carte, la prise en charge du patient se fait plus rapidement et plus sûrs en limitant la perte d'information sur leurs thérapeutiques médicamenteuses.

Avant la fin novembre, 10 000 de ces cartes seront distribuées dans les établissements de santé en Bretagne et 120 cartes dans les 1 135 pharmacies de la région.

Mesdames, Messieurs,

La prochaine semaine de la sécurité des patients se tient du 24 au 28 novembre 2014. La Fédération

Ville Hôpital des Pharmaciens de Bretagne (FVHPB), l’URPS Pharmaciens de Bretagne et la

Conférence des Pharmaciens des Etablissements de Santé Bretagne souhaitent vous informer de

l’intérêt qu’ils portent à cette manifestation. La thématique choisie concerne l’engagement des

professionnels de santé dans la continuité des soins entre la ville et l’hôpital, l’essence même de

notre fédération.

Notre engagement s’exprime cette année par la mise à disposition de cartes de coordination de soins

pour les patients de la région Bretagne. Celle-ci a pour objectif de faciliter l’identification des

professionnels de santé traitants, référents ou ressources d’un patient pour améliorer la

coordination des soins.

Cette action est à découvrir plus précisément en parcourant les documents joints et détaillés ci-

dessous ou en vous connectant sur le site de la FVHPB (www.fvhpb.fr).

Vous trouverez en fichier joint :

- Un communiqué de presse concernant la création de la FVHPB

- Un communiqué de presse concernant la mise à disposition pour les patients de la région

Bretagne de cartes de coordination de soins

- Une affiche annonçant le début de cette action (visible dans les pharmacies d’officine

Bretonnes à cette occasion)

- Une carte de coordination des soins (imprimable en recto verso)

Nous vous remercions par avance de l’intérêt que vous porterez à cette action de santé et restons à

votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

Contacts :

Pour la FVHPB  (www.fvhpb.fr)

-François-Xavier ROSE, Président de la FVHPB

-Catherine LEYRISSOUX, Vice-présidente de la FVHPB  

Pour l’URPS Pharmaciens de Bretagne (bretagne@urpspharmacien.fr)

-Joelle DEGUILLAUME, Président de l’URPS Pharmaciens de Bretagne

-Lucien DESERT, Directeur de l’URPS Pharmaciens de Bretagne

20141105 communique de presse creation fvhpb20141105 communique de presse creation fvhpb (44.17 Ko)

20141118 ctes coordination des soins20141118 ctes coordination des soins (631.12 Ko)

20141118 affiche fvhpb media20141118 affiche fvhpb media (6.54 Mo)

20141108 communique de presse carte de coordination des soins20141108 communique de presse carte de coordination des soins (95.96 Ko)